< Retour à la liste des traductions

Clean Shot : Les renforts de Baker

Les renforts de Baker

Début de la Transmission

Hey les amis ! C’est Craig Burton qui communique aux transporteurs toutes les informations importantes qu’ils doivent connaître. Oui, ceci est une nouvelle édition de Clean Shot.

Attention, nous avons énormément de précieuses informations à vous communiquer lors de cet épisode. Cela signifie que l’évaluation détaillée par Skinny du dernier générateur d'énergie catégorie industrielle de la firme Juno Starwerk, risque bien d’être repoussée à notre prochain épisode. Je déteste faire cela car je sais que beaucoup d’entre vous attendent de savoir comment ce modèle se place par rapport à ces prédécesseurs, mais Skinny a beaucoup à dire sur les réglages subtils qu’ils ont fait et je m’en voudrais de devoir le couper.

La raison pour laquelle nous sommes aujourd’hui si pressés est que, Skinny nous a programmé une sacrée émission. Vous avez envie de savoir ce que c’est, hein ? Et bien je vais parler de l’Eclipse avec l’historien militaire Lavern Carlin. Un vaisseau que l’UEE a dévoilé vendredi dernier dans le cadre de la Loi sur la Vérité Historique. Maintenant que nous savons que ce bombardier furtif existe, et qu’il sera bientôt entre les mains des Citoyens, les transporteurs vont enfin connaître tout ce qu’ils ont besoin de savoir sur ses capacités. Ainsi, vous pourrez non seulement vous mettre hors de leur portée mais aussi, peut être, les utiliser à votre avantage. Rappelez-vous que le type de vaisseau que vous engagez comme escorte est, je dirais, au moins aussi important que le pilote recruté. Maintenant, je sais bien qu’il y a sur ce sujet plusieurs écoles de pensée, mais quelle que soit la vôtre, nous pouvons tous convenir qu’il est important que vous connaissiez quelles sont vos options.

Bon, pour commencer, concentrons-nous sur le vacarme grandissant dans le système Baker, où les transporteurs nous ont rapporté une augmentation des temps d’attente au niveau des contrôles des postes frontières pour les vaisseaux provenant de l’espace Xi’an et se dirigeant vers l’UEE. Il semble qu’il y a là-bas une forte augmentation du nombre de scans mais aussi de l’ampleur des contrôles. Les rumeurs se sont répandues comme une traînée de poudre avec certains qui prétendent que cette augmentation pourrait être due à un problème concernant la fuite d’une information confidentielle alors que d’autre pensent plutôt que les raisons sont purement politiques.

Récemment le Sénat a annoncé qu’il avait planifié un vote sur l’HuXa, l’Initiative Commerciale Humains - Xi'an de l’Imperator Costigan, pour le mardi 6 juin TTS. Avec cette date qui se rapproche rapidement, il semble que les politiciens et les experts de tous bords se focalisent sur la réalisation d’émissions sur le Spectrum afin de débattre des avantages et des inconvénients d'un commerce accru avec les Xi'an. Les récents problèmes douaniers dans le système Baker n'ont fait qu’ajouter de l’huile sur le feu dans les deux camps, certains disent même que le vote de l’HuXa pourrait être la cause initiale de tout cela.

Mettons pour un moment de côté les potentielles causes et focalisons-nous sur les conséquences. Avec le resserrement de la sécurité douanière du système Baker qui entre dans son sixième jour, les ralentissements causent toutes sortes de maux de tête aux transporteurs de l’Empire. Ceux d’entre vous qui ne travaillent pas dans le système Baker ne peuvent pas se rendre compte combien est vital notre commerce avec les Xi’an. Laissez-moi vous expliquer cela. Si vous avez un Hull-E plein de minerai provenant d’une mine Xi’an, et que vous avez besoin de retourner dans l’UEE, il n’y a que trois grands points de saut que vous pouvez utiliser. Et deux d’entre eux sont situés dans le système Baker. Les sociétés de transport voient donc leurs profits s’évaporer pendant qu’ils patientent dans les files d’attentes, il y en a même qui transbordent frénétiquement leur cargaison sur des vaisseaux qui peuvent passer par de plus petits points de saut.

Ce matin il y avait même des rapports de stations CTR dans plusieurs systèmes annonçant qu'elles souffraient de pénuries de carburant et d’étagères vides – tout cela à cause du fait que CTR appartient à Jysho Corporation, une société Xi’an. Le ralentissement a forcé les propriétaires de station à rechercher ailleurs d’autres vendeurs pour refaire le stock d’articles qui proviendraient normalement des sources Xi’an.

Pour discuter avec nous de ce qui se passe réellement nous avons le plaisir d’accueil Jasper Grzenda. Il s’agit du porte-parole du syndicat local numéro 1011 du secteur public du système Baker et c’est aussi le responsable des équipes du bureau des douanes du système. Il est au courant de ce qui s’est passé ces derniers jours et nous espérons qu’il aura quelques réponses pour nous.

Merci de prendre le temps de parler avec nous aujourd’hui. Je sais qu’il y a beaucoup de transporteurs qui se demandent ce qui se passe réellement dans le système Baker. Quelle est la première chose que vous voudriez leur dire ?

Jasper Grzenda : Tout d’abord, merci de m’avoir invité Craig. Si vous êtes un transporteur bloqué dans une des files d’attente à la frontière de Baker, je vous prie de vouloir accepter les excuses pour le dérangement. Je peux vous garantir que les agents du bureau des douanes travaillent activement au niveau des points de saut de Pallas et d’Hardur et font de leur mieux pour vous faire passer le plus rapidement possible.

Allons droit au but. Qu'est-ce qui se passe là-bas, Jasper ?

Jasper Grzenda : Comme vous l’avez noté, Baker est un point névralgique du commerce entre humains et Xi’an. Chaque jour nous inspectons plus de vaisseaux et de cargaisons qui vont et reviennent de l’empire Xi’an que vers n’importe quel autre système. C’est une responsabilité et un travail colossal, le plus importante consiste à s’assurer que nous ne laissons pas entrer ou sortir de l’Empire quoi que ce soit qui ne devrait pas franchir notre frontière.

Aller Jasper, il y a des transporteurs qui se retrouvent sur la paille parce qu’il y a des changements soudains et inopinés au niveau des stations de douane de Baker. Vous savez mieux que quiconque que les transporteurs planifient précautionneusement leurs routes et temps de trajets. C’est ainsi qu’ils arrivent à générer un profit. Le fait de doubler ou tripler le temps passé au niveau des queues d’une des douanes de Baker, a fichu la pagaille pour plein de gens biens.

Jasper Grzenda : Croyez-moi, je peux comprendre, mais nous avons un dur boulot qui nous attend. Si quelqu’un sait ce que c’est que d’être overbooké et sous-payé, c’est bien le bureau local numéro 1011. Le trafic au niveau de ces deux stations frontières de Baker a augmenté de manière significative ces dernières années, alors que notre budget n’a quasiment pas changé. Ils essaient là-bas de faire leur boulot avec les moyens qu’ils ont.

Sachez que je suis plus curieux de savoir le pourquoi de ces soudains changements que comment vous faite votre boulot. Certains groupes de marchands m’ont dit que les scans et les inspections de navires ont pratiquement triplés ces derniers jours.

Jasper Grzenda : Et hier, la station de douane de Pallas a battu son précédent record de saisie journalière en matière de cargaison de contrebande. L’augmentation du nombre de scans a peut-être ralenti les choses, mais vous ne pouvez en nier les résultats.

C’est une avancée, c’est sûr, mais est-ce que cela justifie réellement tout ce bazar ?

Jasper Grzenda : Craig, je comprends votre frustration mais, si je peux parler franchement, vous avez un peu une vision étroite ici. Si vous étiez dans le système, je vous inviterai à la station de douane de Pallas pour voir toutes les marchandises illégales ou de contrebande que nous avons confisquées hier. Les caisses d’armes non déclarées dont on ne connaît pas la destination. Les étagères débordantes de e’tâm qui autrement aurait empoisonné notre jeunesse et l’aurait rendu accroc à une substance dont on ne connaît pratiquement rien. S’attaquer à ces problème ne vaut-il pas les quelques maux de têtes en contre-partie ?

Eh ! je n’ai pas de soucis avec le renforcement de l’application de la loi, c’est seulement son organisation qui est mal gérée. Vous avez énormément augmenté le nombre de scans sans ajouter de nouveaux effectifs. Pourquoi l’auriez-vous fait si vous n’aviez pas les effectifs nécessaires ?

Jasper Grzenda : Parce que si nous devions attendre d’être suffisamment nombreux, et bien cela n’arriverait tout simplement jamais. Les “ressources supplémentaires” et “heures supp.” ne font pas partie du vocabulaire du bureau des douanes. Notre budget s’est déjà dangereusement amoindri, donc l’apport de nouveaux agents pour faciliter la décongestion n’est pas une option.

Alors pourquoi faire tout cela ?

Jasper Grzenda : On nous a souvent dit que le manque de personnel et de ressource n’était pas une excuse pour ne pas faire notre boulot. Donc nous faisons notre bon dieu de boulot, Craig.

Je trouve juste que le timing de tout cela est très intéressant.

Jasper Grzenda : Comment ça ?

Et bien, ce renforcement soudain de l’application de la loi entre en vigueur juste après que le Sénat a annoncé une date pour le vote du HuXa.

Jasper Grzenda : Ce n’est pas parce que deux choses arrivent quasiment en même temps que cela signifie qu’elles sont liées.

Mais le syndicat du secteur public local numéro 1011, dont vous êtes membre, y est mêlé non ? Ce groupe a été extrêmement vociférant dans son opposition au projet de loi. Ce que je dis est juste non ?

Jasper Grzenda : Oui, absolument. Nous devons l’être.

Comment cela ?

Jasper Grzenda : Parce que le système Baker a un déficit de représentation au Sénat, il n’y a personne sur Terre pour plaider notre cause. Et c’est en faisant notre job que nous créons du battage sur ce qui ne fonctionne pas là-bas.

Donc vous vous êtes rendu compte que les problèmes au niveau des stations de douanes du système Baker vous permettaient d’attirer l’attention sur votre cause et vous permettaient d’être invité à des émissions comme celle-ci afin de faire avancer votre cause.

Jasper Grzenda : Je ne suis là que parce que vous me l’avez demandé.

Parce que tous les problèmes causés par votre bureau des douanes semblent avoir comme origine un problème politique.

Jasper Grzenda : Tenez, c’est un truc qui m’exaspère au sujet de l’Empire. Tout le monde se fiche bien du système Baker, jusqu’à ce qu’un problème survienne. Et bien laissez moi vous dire que si HuXa est voté, vous allez devoir vous y habituer.

S’habituer à quoi ?

Jasper Grzenda : Aux longues files d’attente en entrée ou en sortie du système Baker. Certains experts prédisent que le trafic transitant par le système pourrait doubler si HuXa est voté.

N’y a-t-il pas des mesures dans la proposition de loi qui permettraient d’améliorer vos problèmes budgétaires ?

Jasper Grzenda : Ouais, mais pas plus de neuf ou dix pourcent d’augmentation. Pour mettre ce chiffre en perspective, cela permettrait tout juste de couvrir le coût pour nous sortir de la crise actuelle. C'est loin de ce qu’il nous faudrait pour gérer le type d’augmentations du trafic dont nous parlons. Si Huxa passe, cela pourrait bien être la nouvelle norme, et les transporteurs devraient probablement ajuster leurs horaires en conséquence.

Nous allons simplement devoir trouver d’autres solutions. Des cargaisons liées. Des programmes de transporteurs de confiance. Diable, cela pourrait aussi être l’occasion de rechercher d’autres points de sauts larges vers l’espace Xi’an. Mais après avoir été aussi longtemps dans ce type d’affaire, que les files d’attente soient longues ou pas, tout ce que je sais c’est qu’essayer de limiter les échanges ou le commerce n’est jamais une bonne solution.

Nous devons faire une courte pause publicitaire. Il y a d’autres informations de Jasper Grzenda qui vous attendent au tournant, donc restez connectés sur Clean Shot.


Source de cet article | Traduit par WRichter, relu par Silkinael
©2017 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)

Bienvenue sur le site de la TradTeam !

Vous trouverez ici l’actualité de Star Citizen traduite en français.

Vous pouvez soutenir notre initiative en votant sur le Community Hub ou en contribuant directement via notre Tipeee !