< Retour à la liste des traductions

Congress Now : le témoignage du conglomérat Torral

Le témoignage du conglomérat Torral


Congrès de l'UEE



SOUS-COMITÉ
DU DÉVELOPPEMENT
PLANÉTAIRE



14-11-2947
TTS







Auto-script de la séance



Vérifié et approuvé – Assistant-archiviste Burg (n° 748392BDF)



14-11-2947_13h04 – reprise de la séance


SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Notre comité reprend la séance. Pour le reste de cette audience, je veux me consacrer au conglomérat Torral. Cette société xi’an a récemment gagné un contrat de production d’armes pour l’armée de l’UEE, et a l’intention d’acquérir une série de bâtiments militaires déclassifiés dans le système Kiel pour y héberger leur production.



Marion Keplinger, conseillère juridique principale pour le conglomérat Torral s’est jointe à nous, ainsi que… Suenath si…



SUNÁTH DE LA TORRAL
: .ē sen S.un’ath se T.or’al. t.ii Nya’t.ōng•’o se kyōhuitō se aoō’nu se T.or’al ue hue SaoHyūm.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Qu’est-ce que c’est que ce charabia ?



MARION KEPLINGER
:
Sunáth s’est présentée comme faisant partie de la maison Torral, et a précisé qu’elle porte le titre de directrice des opérations humaines.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Bon, d’accord, nous avons peu de temps et il y a beaucoup à discuter, je vais donc passer outre aux formalités. Rapidement, j’ai tout de même constaté que les services de traduction n’avaient pas été prévus pour Mlle Suénath. Je suppose que c’est parce qu’elle préfère que vous traduisiez pour elle ?



SUNÁTH DE LA TORRAL
: sya kuai lai. e yao nai pohyan .u pue”.



MARION KEPLINGER :
Mme la Directrice nous comprend parfaitement. En revanche, j’aurais juste besoin de quelques instants pour lui préciser les différences culturelles ou politiques.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Et, visiblement, pour parler pour elle aussi.



MARION KEPLINGER :
Techniquement, je m’exprime au nom du conglomérat Torral. Je n’ai pas la prétention de parler pour la Directrice Sunáth personnellement. Si elle parle, je traduirai rapidement pour le confort de tous.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: « Si » elle parle ?



MARION KEPLINGER : Oui, je suis responsable de l’offre de Torral et je suis tout à fait capable de répondre aux questions du comité.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Très bien. Depuis combien de temps travaillez-vous pour le conglomérat Torral, Mademoiselle Keplinger ?



MARION KEPLINGER : Deux ans tout juste.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Aviez-vous déjà fait une offre de contrat gouvernemental avant celle-ci ?



MARION KEPLINGER : Non Monsieur le Sénateur, c’est ma première.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Et la tentative inaugurale de Torral aussi, à ce que je vois. Permettez-moi d’abord de vous féliciter, Mademoiselle Keplinger, pour avoir obtenu l’acceptation de votre première offre. C’est un accomplissement plutôt considérable.



MARION KEPLINGER : Je transmettrai ce compliment à toute l’équipe, car il serait inopportun de ma part de m’accaparer tous ces honneurs.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Ce sont des honneurs en effet, mais c’est aussi la raison pour laquelle nous sommes tous ici aujourd’hui. Avez-vous une idée du nombre de sociétés qui n’ont jamais reçu le moindre contrat de l’UEE ?



MARION KEPLINGER : Pas exactement, non. Je crois que nos recherches ont montré que moins de 20% des entreprises qui ont répondu à un appel d’offre ont obtenu satisfaction.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Et pourtant, le conglomérat Torral est arrivé en tête au premier coup. Comment expliquez-vous cela ?



MARION KEPLINGER : C’est une bonne question, qu’il conviendrait peut-être de poser à l’état-major. Après tout, c’est lui qui a choisi notre offre.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Nous en reparlerons plus tard mais, pour l’instant, je voudrais avoir votre opinion sur ce sujet, Mademoiselle Keplinger.



MARION KEPLINGER : Eh bien, d’après ce que je sais du processus, Monsieur le Sénateur, l’appel d’offre choisit l’entreprise qui garantit de produire le minimum vital à moindre coût. L’attribution du contrat à Torral sous-entend que nous avons répondu à ces critères de la manière la plus satisfaisante.



SUNÁTH DE LA TORRAL
: te sā pō’po e pyi, Ma’ryon. ue’a myā .u ping .u’uth ueth soa e yai t.o’a ue yuē.



MARION KEPLINGER : Madame la Directrice m’a rappelé que Torral a également garanti que toutes les armes seraient fabriquées ici même, dans l’UEE, avec des ressources rassemblées dans l’Empire, en accord avec toutes les lois et règles de production. Au bout du compte, il ne s’agira d’une opération xi’an que de nom.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
… et d’argent. En fait, un montant considérable va finir par sortir de l’Empire à cause de ce marché. L’offre de Torral a-t-elle bénéficié d’une aide extérieure de la part d’individus ou d’entités ?



MARION KEPLINGER : Pourriez-vous préciser votre question, Monsieur le Sénateur ?



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Le conglomérat Torral a-t-il reçu l’aide du gouvernement xi’an lorsqu’il a préparé son offre ?



MARION KEPLINGER : Torral a dû obtenir l’aval de l’Empereur Kr.ē avant de faire son offre, mais c’est tout à fait normal pour une corporation xi’an. Tous les sujets importants sont soumis au gouvernement, comme nous faisons ici-même.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Donc, je considère cette réponse comme positive. Et depuis quand Torral a-t-il préparé cette offre ?



MARION KEPLINGER : Je ne sais pas exactement. J’ai intégré le projet en cours.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Une estimation valable, peut-être ?



MARION KEPLINGER : Je pense que c’est depuis fin 2915.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Donc, bien avant l’avènement de la HuXa. Trois décennies de travail sur un marché qui n’aurait même pas été légal à l’époque. C’est terriblement clairvoyant de la part de Torral, vous ne trouvez pas ?



SÉNATRICE JANNA THURVILLE
(T-Severus – Sys. Kiel)
:
Excusez-moi, Monsieur le Président, mais je suis un peu troublée par cette série de questions. Quand vous avez invité des représentants du conglomérat Torral à participer à la séance d’aujourd’hui, j’ai cru comprendre que le débat porterait sur leur proposition d’acheter les installations militaires désaffectées sur Severus. Pas pour les interroger sur leur contrat avec l’armée.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Eh bien, Madame Thurville, tout ceci est nouveau pour moi depuis que la HuXa a légalisé les contrats gouvernementaux passés avec les sociétés xi’an. Nous ne pouvons pas dire aux militaires comment dépenser leurs crédits, mais on nous demande notre autorisation pour vendre ces installations. Donc, vous imaginez bien que j’ai quelques questions à poser à une société qui a des liens avec un gouvernement étranger avant que j’avalise cette vente.



Donc, Mademoiselle Keplinger, tous les salariés qui travaillent sur des projets pour l’armée de l’UEE doivent obtenir une autorisation spéciale, n’est-ce pas ? Auriez-vous l’amabilité de me dire qui, dans une entreprise xi’an, est qualifié pour avoir ce genre d’autorisation ?



MARION KEPLINGER : Je pourrais volontiers vous citer quelques personnes qui…



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Nous préférerions que vous nous communiquiez une liste complète.



MARION KEPLINGER : Je suis désolée, Monsieur le Sénateur, mais je ne l’ai pas avec moi.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
:
Eh bien, quant à moi, je ne suis pas disposé à soumettre cette vente au vote tant que notre comité n’aura pas examiné cette liste et qu’il ne se sera pas assuré que le conglomérat Torral dispose du personnel pour administrer ce contrat convenablement.



SUNÁTH DE LA TORRAL
: ri’.at’ō e to’ath. e ki’a e’so thlo e ti pa Pe’ring ueth kuāo e puāng nuang cha ang teyā nui thlan.



MARION KEPLINGER : uth yai un•oa .eu’a na”?



SUNÁTH DE LA TORRAL
: ue’a myā .u .ō chi t.ōng y.ui tang’ue nyo.ang”.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Auriez-vous l’obligeance de nous éclairer sur votre discussion ? Ou bien, puis-je simplement demander la traduction ?



MARION KEPLINGER :
Je parlais juste avec Mme la Directrice au sujet des prochaines étapes du processus.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Et qu’est-ce qu’elle a dit ?



MARION KEPLINGER : Le conglomérat Torral est tout à fait disposé à se soumettre à la demande du comité, dans l’espoir d’établir une relation fonctionnelle et fructueuse.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Communiquer cette liste serait une première étape satisfaisante, Mademoiselle Keplinger. Il semble que mon temps soit écoulé. Quelqu’un d’autre aurait-il des questions à poser à nos invités du conglomérat Torral ?



[ … ]



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Il y en a quelques-unes, à ce que je vois. Faisons une courte pause et donnons-nous des temps de parole pour rester dans les temps.



Mesdemoiselles Keplinger et Suenath, pouvez-vous nous en donner cinq ?



SUNÁTH DE LA TORRAL
: suāye e k.ua na”?



MARION KEPLINGER : mi’n.iT’ūm.



SUNÁTH DE LA TORRAL
: e yo tin’tang ri’a no’a. e yo po’e ka’o.u’a R.aip’uāng.



MARION KEPLINGER : Absolument.



SÉNATEUR TURSON HASKEL
(U-Asura – Sys. Ferron)
: Très aimable de votre part.



< Coup de maillet >



<< FIN DE RETRANSCRIPTION
>>


Source de cet article | Traduit par Arma, relu par Silkinael, R2B
©2017 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)

Bienvenue sur le site de la TradTeam !

Vous trouverez ici l’actualité de Star Citizen traduite en français.

Vous pouvez soutenir notre initiative en votant sur le Community Hub ou en contribuant directement via notre Tipeee !