Rejoins la TradTeam sur Discord !
< Retour à la liste des traductions

Guide Galactique : Système Leir



Galactic Guide: Leir System






Ce Galactic Guide est présenté à l’origine dans le Jump Point 4.10.


Leir est un système non-revendiqué qui, selon certains, deviendrait une plaque tournante majeure pour l'humanité. Découvert par une équipe de recherche du CCI enquêtant à Banshee en 2677, les éclaireurs étaient ravis de découvrir une étoile blanche de la séquence principale avec trois planètes riches en minérais et potentiellement habitables. L’évaluation initiale du système a suscité l’intérêt des secteurs public et privé. L’Imperator Illyana Messer VI, resserrant toujours son emprise sur le pouvoir, décida de ne pas affecter de ressources au système, laissant le statut officiel de Leir dans les limbes.



Les mineurs à temps partiel venaient cependant en masse. Nombre d’entre eux ne sont pas revenus. Des histoires étranges ont circulées, et le système a rapidement eu une mauvaise réputation, à la fois pour sa dangerosité et pour son manque de services de base. Une seule colonie a pu perdurer dans le système. Située sur la seconde planète, la colonie de Leir était un rassemblement de voyageurs paresseux, de mineurs avides, de criminels fugitifs et de marchands froids cherchant à se faire de l’argent. Bien que la colonie ait ensuite été rasée par le processus de terraformation, le nom avait été si fermement établi dans l’esprit des gens qu’il était devenu synonyme de tout le système.



En 2743, Galor Messer IX décida de capitaliser sur le système toujours non réclamé et y ouvrit la porte du progrès commercial. Il a autorisé la vente aux enchères d'un permis de terraformation pour Leir II, le joyau du système, afin de financer son héritage, une refonte complète des bâtiments gouvernementaux de l'UEE. L'enchère gagnante était si élevée que beaucoup ont supposé que c'était une erreur. Il s'avère que ce n'était pas le cas.



L’enchère agressive était le lancement dans l’UEE de Hatfield & Harding, un nouveau partenariat entre Clarence Hatfield, un milliardaire excentrique de Lo, et Olive Harding, un baron des mines autodidacte. Les deux avaient de grands projets pour la planète. Maintenant, tout ce dont ils avaient besoin était quelqu'un pour les mener à bien.



LE NOUVEAU DOCTEUR




Hatfield et Harding ont parcouru tout l’univers et ont finalement trouvé le Dr Marcus Fayel. Expert en terraformation à l'UPARQ, ses pairs l'ont décrit par la suite comme brillant, charismatique et idéal pour le poste. Le Dr Fayel a obtenu le poste à la fin de son entretien initial.



Dès le début des opérations, le Dr Fayel a établi la première colonie de terraformation de Leir II sur le plus grand gisement de minerai mère de la planète. Il ne fallut pas longtemps avant qu'une exploitation minière clandestine ne soit opérationnelle. Pendant des années, le Dr Fayel a caché l'opération à Hatfield et Harding et a détourné les bénéfices pour lui-même ainsi que pour un groupe d’associés proches ayant supervisé l'opération. Personne ne sait exactement quand, mais le rôle de superviser un projet de terraformation de grande envergure et de cacher une opération minière illégale échut à M. Fayel.



En 2803, le conseil d’administration de Hatfield et Harding a nommé M. Fayel «employé de l’année» de la société. Il a refusé de recevoir le prix en personne et a plutôt envoyé une vidéo au banquet. Dr. Fayel y répète sans cesse l'expression «pureté de son but» et parle en termes grandioses du monde «que je crée».



Personne n'a sourcillé. Selon de nombreux invités au banquet, il était difficile d'entendre le Dr Fayel sous les rugissements des membres du conseil d'administration de la société, qui étaient plus concentrés sur l'avancement de leur propre ivresse que sur le discours du Dr Fayel.



Le 3 mai 2812, la société a soudainement perdu toute communication avec ses opérations sur Leir II. Quelques heures plus tard, un message en boucle a été diffusé depuis la planète. Le docteur Fayel, tout habillé de blanc, se tenait au premier plan, tandis que des rangées d'ouvriers se tenaient en ordre parfait derrière lui. Il a annoncé que la "purification" de la planète était accomplie, mais que le contrôle resterait entre ses mains. Il a longuement parlé de l’orgueil de l’humanité et a déclaré son intention de séparer ses croyants du reste de la société. Le Dr Fayel a conclu en déclarant que ses intentions étaient pacifiques, mais que ses partisans défendraient la planète jusqu’à la mort si quelqu'un tentait de renverser leur autorité.



Hatfield et Harding étaient furieux. La société souffrait de pertes financières depuis des décennies et avait désespérément besoin de revenus. Patiemment, ils ont échangé des crédits et engagé des mercenaires pour reprendre la planète. Les archives auraient révélé plus tard que les dirigeants de la société doutaient que les travailleurs se tiennent aux côtés du Dr Fayel lorsque leur force se présenteraient. Ils n'avaient aucune idée de leur erreur.



Bien que personne ne sache exactement ce qui s'est passé le jour où les mercenaires ont frappé, des extraits de communications entre eux donnent une idée suffisante. Les forces d'invasion sont entrées dans l'atmosphère et ont atterri près du centre de population déserté, puis ont été prises dans une embuscade après s'être séparées pour former des équipes à la recherche du Dr Fayel. Ces attaques visaient à éloigner les mercenaires de leurs vaisseaux et à capturer ces derniers intacts. Certains pensent que ces vaisseaux constituent l'épine dorsale de la flotte qui patrouille et protège encore la planète à ce jour.



La nouvelle de l’échec de l’opération se répandit rapidement et Hatfield et Harding furent amenés devant un sous-comité du Sénat pour discuter des événements. La confiance des investisseurs s'est effondrée avec le cours de leurs actions. La compagnie a rapidement fait faillite et le destin de Leir II a été laissé entre les mains du Dr Fayel.



Pendant ce temps, l'UEE a gardé ses distances puisque le système n'a pas été officiellement revendiqué. La tentative de Hatfield et Harding de reprendre la planète prouve seulement que les habitants sont prêts à se battre jusqu'à la mort pour protéger leur nouveau domicile. Et après avoir récemment évincé les Messers du pouvoir, l'UEE n'avait pas envie de recourir à la force militaire pour imposer sa volonté à davantage de gens.



À ce jour, beaucoup ont formulé des théories, mais on sait très peu de choses sur la tactique employée par le Dr Fayel pour convaincre les travailleurs de le soutenir dans cette grande expérience. Certains pensent que c’était des décennies de manipulation magistrale de l’information et de lavage de cerveau. D'autres se sont demandés si un événement inconnu avait déclenché une psychose de masse chez les travailleurs opérant dans un environnement extrêmement éprouvant. Les dossiers remis par Hatfield et Harding ont montré qu’aucun travailleur n’avait demandé à quitter la planète au cours des cinq dernières années du projet. Il est difficile de savoir si tout le monde croyait vraiment au Dr. Fayel ou si des voix dissidentes étaient emprisonnées ou faisaient face à un sort plus funeste. Suite à l’invasion des mercenaires, le Dr. Fayel et ses disciples ont effectivement été coupés du reste de l’univers, ce qui leur a valu le nom qui est toujours utilisé pour les décrire - les Outsiders.



Ainsi, le système Leir a par la suite dépéri. Il ne reçoit pas de nouvelles infrastructures et n’a toujours pas de routes commerciales classiques avec les opportunités qui vont avec, ce qui fait de Leir l’un des systèmes les plus fascinants du moment.








LEIR I




Cette petite planète rocheuse est naturellement habitable, mais n’est pas un lieu de vie idéal en raison de son manque d’infrastructures et de commodités. Une petite population minière se sent chez elle et est heureuse de commercer avec des transporteurs.








LEIR II (Mya)




Les descendants des Outsiders d'origine contrôlent toujours Leir II, bien qu'ils l'appellent Mya. Certaines positions radicales du docteur Fayel ont été assouplies depuis sa mort, mais la plupart des résidents traitent toujours les visiteurs avec mépris et la plus grande partie de la planète est considérée comme "interdite d’accès" pour les visiteurs. Certains sont disposés à vendre des objets, mais tous refusent d’acheter quoi que ce soit.



Certains visiteurs trouvent troublant le manque d’activités commerciales alors que d’autres le trouvent apaisant. Même sans l’attrait du commerce, la planète mérite une visite uniquement pour ses superbes chaînes de montagnes. Il est facile de comprendre pourquoi tant de gens pensaient que c’était un paradis qui méritait d’être protégé du reste de l’univers.



Se présentant comme une planète «pure», ses centres de population sont uniques. En raison du manque d’approvisionnement de matériaux de construction du reste de l’univers, de nombreuses structures utilisent le même type de roche, ou sont même taillées directement dans les montagnes.








LEIR III






La troisième planète du système Leir est une sphère rocheuse grouillant de ressources. Les premiers balayages ont détecté une abondance de graphite et de cristaux, encourageant de nombreux mineurs à risquer d'atterrir sur la planète en dépit des tempêtes mortelles qui frappent la surface.



Aujourd'hui, la planète ne possède pas de colonie permanente, car les grands vers de sable indigènes, connus sous le nom de Valakkar, semblent avoir une prédilection pour les détruire. Quelques braves mineurs et hors-la-loi vivent dans des campements temporaires autour de la planète, mais la plupart adoptent une existence nomade et se déplacent régulièrement pour rester en tête des tempêtes et des vers.










AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS


Bien que les Outsiders fuient les influences extérieures, ne supposez pas qu’ils ne sont pas équipés pour se protéger. Une milice locale patrouille autour de la planète à bord de navires fiables mais vieillissants, et ils n'ont pas peur d'engager ceux qui sont perçus comme une menace.








Ouï-dires




“Alors que je me tenais debout, regardant ce que j’avais perçu comme étant la magnificence de l’humanité, une pensée me frappa, transperçant mon crâne comme un clou de lumière. Ce n'est que par la pureté de son objectif qu'une planète comme celle-ci peut être créée pour non seulement survivre, mais aussi pour prospérer. Je m'étais égaré. J'avais cru être juste. Je ne l'étais pas. Mais je le serai.”



– Dr. Marcus Fayel, Hatfield and Harding “Employé de l’année” discours d’acceptation, 2803



"Il y a un potentiel de grandeur dans ce système. Le deuxième monde, en particulier, présente des paysages époustouflants, semble déborder de ressources et est propice à la terraformation. Si l'accès au système est toujours possible, l'UEE doit s'assurer que tout est mis en œuvre pour le ramener dans son giron. "



– Katherine Oliver, Surveillant stellaire du CCI, premier compte-rendu, 2677



Source de cet article | Traduit par Tarkin, relu par Silkinael, Lubuwei, Holf
©2018 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)